Comme vous le savez, une nouvelle vague épidémique de la Covid-19 est en cours sur notre territoire. Les indicateurs épidémiologiques continuent de se dégrader rapidement et confirment l’accélération de la circulation du variant Omicron qui est devenu majoritaire sur l’île.

 

En effet, la cinétique de l’épidémie en cours est effrayante et inédite et c’est à ce titre que je vous écris aujourd’hui, pour vous remercier de la mobilisation engagée par vos différents services (services techniques, personnes en charge de la politique de la ville, CCAS) et pour vous encourager à continuer les efforts au sein des communes afin d’arriver à protéger le maximum de personnes. C’est ensemble que nous y arriverons, ARS et collectivités.

 

Aujourd’hui, nous avons encore beaucoup trop de personnes à risque non vaccinées ou sans dose de rappel.

Il est urgent de protéger ces personnes. Nous sommes dans une vraie course contre la montre face au virus : 10 jours au grand maximum pour influer sur la situation.

En effet, nous avons un taux d’incidence de supérieur à 2 300 cas pour 100 000 habitants. Une situation inédite.

 

Notre meilleure arme pour contrer cette dynamique épidémique reste la vaccination. Il est crucial que toutes les personnes éligibles à la dose de rappel se rendent dans un centre de vaccination.

 

L’injection d’une dose de rappel permet de renforcer l’efficacité du vaccin et la protection face au virus.

 

Avec la rentrée scolaire, il est nécessaire d’adopter à nouveau de bons réflexes préventifs afin de se protéger et de protéger ses proches :

 

-        Se faire dépister au moindre doute, au moindre symptôme même en étant vacciné,

 

-        En cas de positivité, s’isoler de façon rigoureuse, prévenir immédiatement ses cas contacts et leur demander de s’isoler.

 

Enfin et plus que jamais, il est impératif pour chacun d’entre nous d’appliquer et de respecter les mesures sanitaires en vigueur : port du masque obligatoire même dans les espaces publics urbanisés, distanciation de 2 mètres, pas d’interactions sociales non nécessaires, lavage fréquent des mains.